Politique - Thomas Mulcair condamne la loi C-38


Le chef du Nouveau Parti démocratique (NPD), Thomas Mulcair, a profité de son passage à Val-d'Or, vendredi, pour condamner la loi C-38 sur la mise en oeuvre du budget fédéral.

Après un marathon de 26 heures à la Chambre des communes, où il a voté sans arrêt sur les amendements proposés pour modifier le projet de loi C-38, Thomas Mulcair a dénoncé les politiques du gouvernement Harper devant les membres de la Chambre de commerce de Val-d'Or. Il se dit notamment inquiet des répercussions sur les industries forestière et minière.

« Les conservateurs sont en train de déstabiliser l'économie équilibrée que le Canada a bâtie depuis la Deuxième Guerre mondiale », déplore le chef du NPD.

Le député d'Abitibi-Baie-James-Nunavik-Eeyou, Roméo Saganash, craint lui aussi les conséquences de la loi C-38 sur les générations futures. « Le gouvernement est en train de démanteler les bases et les fondements sociaux, économiques et environnementaux du pays », affirme-t-il.

Thomas Mulcair a également profité de son passage en Abitibi-Témiscamingue pour rencontrer des élus municipaux et des membres des communautés autochtones.