Industrie minière - Un laboratoire en géophysique minière voit le jour à Val-d'Or


L'entreprise Abitibi Géophysique de Val-d'Or veut faciliter la découverte de nouveaux gisements. Pour y arriver, elle a créé un laboratoire international en géophysique minière.

Dans un contexte de mise en valeur du Nord québécois, elle espère augmenter l'efficacité des techniques d'exploration, qui sont particulièrement coûteuses dans cette région.

Les découvertes de nouveaux gisements sont rares, selon le président d'Abitibi Géophysique, Pierre Bérubé. C'est pourquoi il souhaite développer la recherche en géophysique minière.

L'homme d'affaires a mis sur pied une société de capital de risque. Les actionnaires, qui peuvent être des minières, donneront des mandats au laboratoire de recherche. « Les sociétés qui seront actionnaires auront leur mot à dire dans la priorité des projets de recherche et pourront utiliser en exclusivité, pour une certaine période, les nouvelles techniques », explique Pierre Bérubé.

Abitibi Géophysique doit maintenant demander aux compagnies minières d'investir dans le laboratoire, qui a déjà reçu l'appui des experts du groupe MISA.