Habitation - Urgence logement à Val-d'Or


La Ville de Val-d'Or met en place une stratégie d'urgence pour le logement, à une semaine de la période des déménagements.

Elle lance un appel aux propriétaires pour qu'ils signalent leurs appartements disponibles.

« On fait notre part de ce côté-là, mais il faut que ce soit l'ensemble de la communauté qui se mobilise pour accueillir les gens », affirme l'animateur à la vie rurale et communautaire à la Ville de Val-d'Or, Paul-Antoine Martel. « C'est pour ça que la collaboration des propriétaires est demandée », ajoute-t-il.

Depuis cinq ans, la Ville met à la disposition des citoyens des outils pour leur venir en aide, comme l'entreposage de meubles et l'hébergement d'urgence.

La Ville répond ainsi à la demande des groupes communautaires qui vivent avec les répercussions de la crise du logement.

Le Centre d'amitié autochtone demande toutefois à la municipalité d'être plus proactive. Il croit que c'est à elle de porter le dossier. « Il y a des initiatives ponctuelles, mais on dirait que tout le monde travaille de son côté », déplore la directrice du centre, Édith Cloutier.

Un projet de construction de 24 logements est sur la table depuis 4 ans au Centre d'amitié autochtone. Édith Cloutier affirme que le bâtiment ne pourra pas voir le jour sans l'apport de la Ville de Val-d'Or.