Environnement - Eaux usées : toujours un problème en Abitibi-Ouest


Le Comité de bassin versant du lac Abitibi déplore le manque d'aide gouvernementale pour permettre aux petites municipalités d'Abitibi-Ouest de se doter d'un système de traitement des eaux usées.

Il craint que les eaux usées de ces municipalités contaminent le lac Abitibi, car les rejets municipaux non traités sont déversés dans l'environnement. Selon le Comité de bassin versant, les eaux usées pourraient favoriser la prolifération de cyanobactéries.

Cependant, le coût d'un système de traitement est très élevé et c'est pourquoi les municipalités ont besoin de l'aide du gouvernement.

Selon la présidente du Comité de bassin versant du lac Abitibi, Jacinthe Châteauvert, il existe un programme, au ministère des Affaires municipales, pour aider les municipalités à se doter d'un système de traitement des eaux usées. « Mais souvent, on est laissé pour compte et on se fait dire qu'il y a des municipalités où c'est plus important parce qu'il y a plus de population », déplore-t-elle.

Le directeur régional du ministère des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du Territoire pour l'Abitibi-Témiscamingue, Denis Moffet, affirme qu'il est difficile pour le gouvernement de soutenir toutes les municipalités : « Nous n'avons pas des dizaines de millions disponibles chaque année pour les municipalités de la région, donc il y a des choix qui sont faits. »

Malgré tout, la municipalité de Saint-Lambert, entre autres, a réussi à se doter d'un réseau d'égouts et de traitement financé presque entièrement par le ministère.