Arts et divertissement - La culture comme moteur de développement économique


Les municipalités doivent considérer la culture comme un moteur de développement économique à part entière. C'est ce qu'affirment des conférenciers au 25e colloque Les arts et la ville, qui a lieu cette année à Rouyn-Noranda.

Plus de 200 personnes, dont des maires, des artistes et des chercheurs, se réunissent cette semaine pour discuter de l'importance de la culture dans le développement économique des villes.

Pour le conférencier et maire de Victoriaville Alain Rayes, la culture est essentielle au développement des municipalités, mais il faut du courage pour l'exploiter pleinement : « Il faut être prêt à aller au front parce que la culture, ce n'est pas facile à vendre auprès de la population. »

Le cofondateur du Festival de musique émergente en Abitibi-Témiscamingue, Sandy Boutin, estime que l'industrie culturelle crée de la richesse dans les communautés, bien au-delà des retombées économiques liées au tourisme.

Les organismes culturels ont aussi intérêt à donner un côté international à leurs événements, selon le directeur général du Festival international des arts de la marionnette à Saguenay, Blaise Gagnon. « Le volet qui attire les fervents des arts de la marionnette, c'est le regard sur la marionnette étrangère », explique-t-il.