- Un parc en hommage à Jack Layton

Un parc public de la ville d'Hudson portera dorénavant le nom de Jack Layton, ancien chef du Nouveau Parti démocratique mort l'an dernier. Une cérémonie officielle a eu lieu samedi après-midi en présence d'une centaine de personnes.

Thomas Mulcair, chef actuel du NPD, était présent, ainsi que la famille du disparu, dont la députée et veuve de Jack Layton, Olivia Chow.

Jack Layton est né à Montréal le 18 juillet 1950, mais a déménagé à Hudson au début de l'adolescence. Le parc qui portera son nom était connu à l'origine comme la marina d'Hudson, située sur les rives du lac des Deux-Montagnes.

La municipalité d'Hudson est une petite ville pittoresque de quelques milliers de résidents située entre Montréal et Ottawa. Jack Layton y a passé une partie de son adolescence à rêver que tous les résidents aient un jour un accès gratuit au lac.

L'endroit a aussi tenu un rôle important au tout début de l'engagement politique de M. Layton. Il s'était même attiré des ennuis après y avoir provoqué une rébellion politique. Au cours des années 60, profitant d'une faille dans les règlements du club qui permettait d'inviter des non-membres à un événement, il convia des enfants francophones pauvres à une fête au chic club fréquenté par des anglophones.

Lors d'une entrevue accordée à la revue Macleans , en 2011, Jack Layton avait déclaré que pour le punir de ce geste, les adultes avaient menacé de dissoudre le club de jeunes qu'il dirigeait. Le futur politicien avait alors pris les devants et décidé de le dissoudre lui-même.

Plus de quatre décennies plus tard, c'est donc un des rêves de Jack Layton qui se voit réalisé. Olivia Chow croit que son mari aurait été touché de voir tout ce monde réuni pour lui. « Il aurait probablement demandé s'il pouvait aller se baigner, » a-t-elle ajouté.

Radio-Canada.ca avec PC