Politique - Thomas Mulcair, nouveau chef du NPD

Le député québécois Thomas Mulcair est le nouveau chef du Nouveau Parti démocratique (NPD). Il a remporté la course à la direction avec 57,2 % des voix devant son principal adversaire, l'ancien président du parti Brian Topp (42,8 %)

Il aura fallu plus de douze heures pour que les membres du NPD décident de lier leur destin à Thomas Mulcair. Le député d'Outremont a été élu après le quatrième tour.

Thomas Mulcair succède à Jack Layton dont il entend poursuivre le travail de modernisation du parti. Il devra rallier les différents pôles du NPD, depuis la Colombie-Britannique jusqu'au Québec, qui a donné un nombre record de députés au parti lors des dernières élections fédérales.

Entouré de ses pairs, de son épouse et de la veuve de Jack Layton, Olivia Chow, Thomas Mulcair a commencé son discours de la victoire en remerciant les membres du NPD et ses proches.

« Comme Jack Layton l'a dit, notre plus grande réalisation du 2 mai, ce n'est pas le nombre de sièges, mais c'était que nous avions donné aux gens la possibilité de croire au changement et qu'ils pouvaient l'obtenir », a-t-il dit.

Pour être déclaré vainqueur, le futur chef devait rassembler 50 % des suffrages, plus une voix. Quelque 4000 membres du NPD étaient réunis à Toronto pour le congrès à la direction du parti, mais 128 000 membres du parti devaient choisir entre Thomas Mulcair, Brian Topp, Nathan Cullen, Niki Ashton, Peggy Nash, Paul Dewar et Martin Singh. Ce dernier est le seul qui s'est retiré de la course en appuyant Thomas Mulcair.

Plusieurs s'attendaient à ce que Peggy Nash encourage ses partisans à reporter leurs votes pour Brian Topp, mais elle ne l'a pas fait.

Cyberattaque

Les systèmes informatiques ont causé des maux de tête aux organisateurs de la course au leadership au cours de la journée. Le parti a été victime d'une tentative d'attaque de pirates informatiques, samedi, causant d'importants délais dans le vote de l'élection du nouveau chef.

Vous pouvez revoir notre couverture en direct.

Le premier ministre Stephen Harper, de passage à Tokyo, a réagi à l'élection de Thomas Mulcair en le félicitant et en soulignant que les courses sont longues et difficiles. Le chef du parti libéral, Bob Rae, a lui aussi félicité le nouveau chef du NPD. Dans un communiqué Bob Rae souligne qu'il lui tarde de travailler avec Thomas Mulcair, qui est le nouveau chef de l'opposition officielle, pour assurer que le Parlement agisse au nom de tous les Canadiens.