Politique fédérale - Les électeurs de Toronto-Danforth sur le point de choisir un successeur à Jack Layton

Les élections complémentaires auront lieu lundi dans la circonscription ontarienne de Toronto-Danforth, afin d'élire un député fédéral pour succéder à Jack Layton.

Le professeur de droit Craig Scott tentera de conserver le siège dans le giron néo-démocrate.

Il affronte deux professionnels du secteur des communications : le libéral Grant Gordon et le conservateur Andrew Keyes.

La circonscription de Toronto-Danforth, composée d'une population hétérogène, compte notamment d'importantes communautés chinoise, grecque et sud-asiatique.

Historique de la circonscription

Jack Layton avait remporté Toronto-Danforth une première fois en juin 2004, un an et demi après avoir accédé à la tête du NPD, en janvier 2003.

La circonscription avait déjà une longue histoire néo-démocrate, ayant été détenue de 1965 à 1988 par le NPD, alors qu'elle portait le nom de Broadview, puis Broadview-Greenwood.

Le libéral Dennis Mills y a ensuite obtenu quatre mandats consécutifs, de 1988 à 2004, avant d'être défait par M. Layton.

L'actuel chef intérimaire du Parti libéral du Canada, Bob Rae, avait remporté une élection complémentaire dans Broadview-Greenwood en 1978, alors qu'il défendait les couleurs du NPD. Il a détenu la circonscription jusqu'en 1982, lorsqu'il a quitté la politique fédérale pour diriger le Nouveau Parti démocratique de l'Ontario, province qu'il allait diriger de 1990 à 1995.

Notre portrait de la circonscription