Élections 2011 - Appels trompeurs : des manifestants demandent une enquête publique

Des centaines de personnes ont manifesté au centre-ville de Vancouver samedi pour protester contre les appels trompeurs et pour demander une enquête publique.

Après s'être réunis samedi après-midi au Musée de beaux-arts de Vancouver, les manifestants, des citoyens, des députés et des dirigeants syndicaux, ont marché jusqu'au carré Victory Square en scandant des slogans et en brandissant des pancartes.

« Il n'y a pas un problème plus important que celui-ci au Canada en ce moment », a déclaré l'organisatrice de la manifestation, Sarah Bueller.

« Nous ne pouvons pas nous battre pour chaque chose, mais si nous ne pouvons pas faire confiance au scrutin, ce [scandale] va, en très peu de temps, transformer le Canada en quelque chose qu'il n'est pas », a-t-elle poursuivi.

S'adressant à la foule, la députée néo-démocrate de Vancouver-East, Libby Davies, a demandé au Parti conservateur de jouer franc-jeu avec les Canadiens.

La députée libérale Joyce Murray était également présente à la manifestation.

Élections Canada précise avoir reçu pas moins de 31 000 signalements de citoyens disant avoir été victimes, pendant la dernière campagne électorale, d'appels automatisés annonçant faussement que leur bureau de scrutin avait changé de lieu. Ces appels pourraient avoir empêché de nombreux électeurs de voter.

Les signalements ont commencé à affluer après qu'il fut révélé qu'Élections Canada enquêtait sur un incident à Guelph, en Ontario.

Les manifestants ont également profité de la marche pour recueillir des signatures pour une pétition demandant une enquête publique sur le scandale des appels trompeurs. Samedi matin, plus de 37 000 signatures avaient été recueillies.

« Je pense que les gens sont vraiment outrés », a déclaré Jamie Biggar du groupe Leadnow.ca, qui est à l'origine de la pétition. « Les gens sont vraiment préoccupés par l'intégrité de la démocratie canadienne », a-t-il ajouté.

Une manifestation similaire pour dénoncer les appels trompeurs est prévue à Ottawa, lundi.

Des résidents de neuf circonscriptions de Colombie-Britannique auraient reçu des appels trompeurs, a appris Radio-Canada/CBC :

  • Burnaby-Douglas
  • Burnaby-New Westminster
  • New Westminster-Coquitlam
  • North Vancouver
  • Pitt Meadows-Maple Ridge-Mission
  • Prince George-Peace River
  • Saanich-Gulf Islands
  • Vancouver Quadr
  • Vancouver-Sud