Pièces automobiles - Magna International fait l'objet d'une enquête de la justice américaine

Le géant canadien des pièces d'automobiles Magna International a révélé jeudi qu'il était la cible d'une enquête du département américain de la Justice dans un dossier lié aux lois antitrust.

L'entreprise a affirmé tôt jeudi qu'elle collaborait avec les enquêteurs, qui se penchent plus particulièrement sur des soumissions de sa filiale Cosma International pour des contrats d'outillage. Le département américain de la Justice a réclamé des documents relatifs à ces offres d'outillage, a affirmé Magna.

Les politiques internes de Magna prévoient un respect de toutes les lois applicables, dont les lois antitrust et relatives à la concurrence, continuait l'entreprise. Aucun autre détail n'a été révélé par la société établie à Aurora, en Ontario.

Magna est le plus grand fabricant de pièces d'automobiles au Canada. La compagnie emploie 104 000 personnes dans 26 pays.

L'entreprise et ses filiales fabriquent des systèmes, des modules et des composantes de voitures, en plus d'assembler des véhicules.

L'action de Magna (TSX:MG) cédait jeudi matin 1,46 $, soit 3,75 %, à la Bourse de Toronto, pour se négocier à 37,50 $.