- Plus de pouvoirs disciplinaires pour le commissaire de la GRC

Le gouvernement fédéral offre plus de pouvoirs au commissaire de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) pour imposer des sanctions disciplinaires ou même congédier les personnes nuisant à l'image du service de police fédérale.

Selon le ministre de la Sécurité publique, Vic Toews, il y a actuellement trop de procédures administratives pour punir les employés adoptant de mauvais comportements.

M. Toews a annoncé mercredi les changements proposés; au dire du ministre, ceux-ci donneront plus de latitude au commissaire Bob Paulson lorsqu'il examinera des plaintes.

Plusieurs employées de la GRC ont déposé des plaintes depuis que la caporale Catherine Galliford a effectué une sortie publique, en novembre dernier, en faisant état d'allégations de harcèlement au sein du service de police en Colombie-Britannique. Des hommes se sont également plaints d'abus et d'intimidation.

M. Paulson, qui a été nommé à la fin de l'an dernier, affirme que l'une des priorités est de se débarrasser des moutons noirs.

Il a récemment exprimé sa frustration à propos des barrières qui l'empêchent d'aller de l'avant.