- Les États généraux sur la souveraineté se poursuivent dans trois villes

Les États généraux sur la souveraineté du Québec se poursuivaient dimanche dans trois villes. Des consultations se tenaient à Rivière-du-Loup, Longueuil et Mont-Saint-Hilaire.

Plusieurs souverainistes participent à l'exercice qui se veut néanmoins une démarche citoyenne non partisane.

L'ancien chef du Bloc québécois, Gilles Duceppe, estime que le Québec serait « économiquement gagnant » s'il se séparait du Canada. Citant une récente étude effectuée par un de ses anciens collaborateurs, il affirme entre autres que le Québec « donne » 2 milliards de dollars de trop par année à Ottawa.

M. Duceppe répète que la souveraineté doit se faire non pas « contre les autres », faisant allusion au Canada anglais, mais pour former son propre pays avec enthousiasme.

De son côté, l'ancien député bloquiste Paul Crête, organisateur des consultations au Bas-Saint-Laurent, croit qu'il faut « dépoussiérer » le projet de souveraineté. Selon lui, il faut actualiser les informations, principalement en écoutant les jeunes sur le Québec de demain.