Élections Québec 2012 - La CAQ fait des promesses irréalistes, dit Marois

La chef du Parti québécois (PQ), Pauline Marois, estime que les promesses de la Coalition avenir Québec (CAQ) sont économiquement irréalistes et « broche à foin ».

« Depuis quelques jours, j'entends François Legault promettre toutes sortes de choses. Ce que je constate, c'est que ses promesses ne sont pas réalisables, c'est broche à foin », a lancé Mme Marois, lors d'un point de presse dans la circonscription de Louis-Hébert, à Québec, où elle a répété qu'un gouvernement du PQ abolirait la taxe santé de 200 $ par personne.

« Comment va-t-il financer 4,3 milliards d'annonces qu'il a faites depuis le début de la campagne? », lui demande-t-elle.

Mardi, le chef de la CAQ a notamment annoncé une réduction d'impôt pour la classe moyenne. Il compte aussi abolir la taxe santé, comme le proposent les péquistes.

« Les promesses en l'air, je laisse ça aux autres. Je respecte trop les Québécois pour ça. Tous nos engagements sont réalisables. C'est du sérieux », a martelé Mme Marois, soulignant qu'elle financerait l'abolition de la taxe santé, « profondément injuste », par une hausse d'impôt pour les plus riches.

Les gens sont tannés des « belles promesses qui ne se réalisent jamais », a-t-elle ajouté.

Le Coalition avenir Québec présentera plus tard dans la campagne son cadre financier qui doit expliquer comment le parti compte financer ses promesses.

Alléger la bureaucratie

La CAQ financera ses promesses électorales en faisant le « grand ménage dans la bureaucratie », s'est défendu François Legault. Lire notre article .

Le PQ a une équipe solide, selon Marois

Mme Marois a refusé de commenter les sondages du jour qui lui donnent toujours une mince avance devant le Parti libéral et la Coalition avenir Québec.

Elle estime cependant que la force de son équipe fera la différence lors d'une course à trois.

Deux sondages ont été publiés vendredi, donnant tous deux la plus grande part des intentions de vote au Parti québécois et une certaine progression de la Coalition avenir Québec.

Selon le sondage du quotidien Le Devoir , le Parti québécois arrive en tête avec 32 % des voix, suivi de près par le Parti libéral, avec 31 %. La CAQ arrive troisième avec 27 %. Québec solidaire obtient 6 %, le Parti vert et Option nationale décrochent tous les deux 2 % des intentions de vote.

Le sondage Crop- La Presse donne lui aussi 32 % au PQ, mais le Parti libéral est plus loin derrière dans ce sondage, avec 29 % des voix. La CAQ suit avec 21 %. Québec solidaire est à nouveau quatrième, cette fois avec 8 %. Le Parti vert devance Option nationale, avec 3 % des intentions de vote pour le premier contre 2 % pour le second.

Le sondage du Devoir a été réalisé en ligne auprès de 1589 répondants, avec une marge d'erreur de 2,5 %. Le sondage téléphonique Crop- La Presse compte pour sa part 1061 répondants, et sa marge d'erreur est de 3 points.

Pour me joindre :

gaetan.pouliot@radio-canada.ca

Suivre @gaetanpouliot seo_keywordsPolitique,pq,sante,vendredi