Élections Québec 2012 - Jean Charest promet un fonds de formation à distance, et attaque Legault

Au dixième jour de la campagne, le chef libéral Jean Charest a promis la création d'un fonds de formation à distance, afin de répondre aux besoins du marché du travail en région et spécifiquement à ceux liés au Plan Nord.

« Nous avons un objectif ambitieux, celui de créer 250 000 nouveaux emplois au cours de notre prochain mandat », a déclaré Jean Charest, lors d'une conférence de presse à Val-d'Or, en Abitibi.

Un gouvernement libéral reconduit créerait ce fonds, à hauteur de 50 millions de dollars sur 5 ans.

S'il est réélu, le chef libéral s'engage également à mettre en place le Réseau universitaire du Plan Nord, afin d'offrir aux résidents du Nord des programmes d'études universitaires de qualité équivalente à ceux du Sud. Le chef libéral prévoit pour cette initiative un investissement de 15 millions sur 5 ans.

Legault comme cible

Lors de la période des questions qui a suivi l'annonce de vendredi, il est clairement apparu que Jean Charest prenait François Legault pour cible.

N'hésitant pas à parler du chef de la CAQ comme d'un gauchiste, le chef libéral a indiqué que « les anciens adéquistes doivent être déçus ».

François Legault, a affirmé Jean Charest, « joue au casino » avec l'argent des contribuables et « doit être ramené à la raison ».

Jean Charest parle, à propos de son adversaire caquiste, de promesses électorales s'élevant à près de 5 milliards de dollars, des chiffres que conteste la Coalition avenir Québec.

La CAQ, déplore Jean Charest, dépense sans compter pour s'attirer les faveurs de l'électorat, a soutenu le chef libéral.

Alléger la bureaucratie

La CAQ financera ses promesses électorales en faisant le « grand ménage dans la bureaucratie », s'est défendu François Legault. Lire notre article .

Publicités et sondages

Le Parti libéral du Québec, tout comme le Parti québécois et la Coalition avenir Québec, lancent aujourd'hui des publicités de campagne.

Par ailleurs, deux sondages ont été publiés vendredi, donnant tous deux la plus grande part des intentions de vote au Parti québécois et indiquant que la Coalition avenir Québec progresse.

Selon le sondage du quotidien Le Devoir , le Parti québécois arrive en tête avec 32 % des voix, suivi de près par le Parti libéral, avec 31 %. La CAQ arrive troisième avec 27 %. Québec solidaire obtient 6 %, le Parti vert et Option nationale décrochent tous les deux 2 % des intentions de vote.

Le sondage Crop- La Presse donne lui aussi 32 % au PQ, mais le Parti libéral est plus loin derrière dans ce sondage, avec 29 % des voix. La CAQ suit avec 21 %. Québec solidaire est à nouveau quatrième, cette fois avec 8 %. Le Parti vert devance Option nationale, avec 3 % des intentions de vote pour le premier contre 2 % pour le second.

Le sondage du Devoir a été réalisé en ligne auprès de 1589 répondants, avec une marge d'erreur de 2,5 %. Le sondage téléphonique Crop- La Presse compte pour sa part 1061 répondants, et sa marge d'erreur est de 3 points.

Pour me joindre :

Florence.Meney@radio-canada.ca

Suivre @flomeney seo_keywordsPolitique,plq,annonce,formation