Élections Québec 2012 - Jean Charest invite les Québécois à investir dans le Plan Nord

Après avoir voulu vendre aux Québécois le Plan Nord comme un vaste projet dont ils seraient collectivement les « actionnaires », Jean Charest leur offre maintenant d'en devenir des investisseurs pour en « tirer profit ».

Le chef libéral s'est engagé, jeudi, à mettre en place, s'il est réélu, « Épargne Plan Nord », dans lequel les Québécois pourraient investir annuellement jusqu'à 5000 $. Il s'agirait d'un crédit d'impôt non remboursable de 10 %, qui atteindrait au maximum 500 $.

Ce produit financier serait principalement composé d'entreprises liées au plan de développement du Nord québécois, projet phare de son gouvernement et de son parti.

Les entreprises admissibles pourront être des entreprises liées au secteur des ressources naturelles mais aussi à d'autres secteurs, a expliqué M. Charest.

Le chef libéral a précisé que les produits financiers liés au Plan Nord, qui seraient admissibles aux REER et aux CELI, seraient offerts par les fonds des travailleurs du FTQ et de la CSN ainsi que par le Capital régional et coopératif Desjardins.

Jean Charest a rappelé que le Plan Nord entraînerait des investissements publics et privés de plus de 80 milliards de dollars sur 25 ans, vantant les retombées fiscales de 5,5 milliards prévus sur la même période.

« Il y a environ 30 milliards de projets actuellement depuis l'annonce du programme, en mai 2011 », a en outre rappelé le chef libéral.

Pour me joindre :
sophie-helene.lebeuf@radio-canada.ca

Suivre @shlebeuf seo_keywordsPolitique,plq,plan-nord,epargne