- Toutes les poursuites contre John Edwards sont abandonnées

La justice américaine a annoncé mercredi l'abandon de toutes les poursuites judiciaires contre John Edwards, vedette déchue du Parti démocrate et candidat défait à l'investiture en 2008.

En mai, John Edwards avait été acquitté d'un chef d'accusation de détournement de fonds au profit de sa maîtresse, mais les jurés n'avaient réussi à s'entendre sur les cinq autres chefs d'accusation, après neuf jours de délibérations. Devant l'impasse, la justice a décidé de ne pas relancer les accusations.

« Les jurés ne sont pas parvenus à un verdict unanime sur cinq des six chefs d'inculpation, nous respectons cependant leur jugement » , a déclaré le ministre adjoint de la Justice Lanny Breuer, qui s'est félicité du travail de l'accusation.

« Dans l'intérêt de la justice, nous avons décidé de ne pas poursuivre à nouveau M. Edwards pour ces charges », a-t-il ajouté dans un communiqué.

Le procès, qui s'est déroulé à Greensboro en Caroline du Nord, portait sur l'utilisation de près d'un million de dollars provenant de deux riches donateurs. M. Edwards, était accusé d'avoir employé cette somme pour loger sa maîtresse Rielle Hunter, vidéaste et membre de son équipe de campagne, avec qui il a eu un enfant, et ainsi camoufler leur liaison.

Le procès, d'une durée d'un mois, a exposé le scandale sexuel qui a coupé court aux aspirations présidentielles de John Edwards en 2008.

L'homme de 58 ans était passible de 30 ans de prison et d'une amende de 1,5 million de dollars.

M. Edwards fut aussi colistier du candidat démocrate à la Maison-Blanche John Kerry en 2004.

Radio-Canada.ca avec PC et AFP