Industrie minière - Roumanie : opposition à un projet minier canadien

Le groupe canadien Gabriel Resources risque de voir son projet de mine d'or en Roumanie freiné.

Victor Ponta, le chef du Parti social-démocrate (PSD) a annoncé, lors d'une conférence de presse, qu'il mettrait un frein à un éventuel feu vert au projet de la compagnie canadienne, au cas où il deviendrait premier ministre.

Les élections législatives doivent avoir lieu en novembre. Le PSD et son allié libéral (PND) partent favoris dans les sondages.

Gabriel Resources souhaite exploiter ce qui est présenté comme le plus important gisement d'or d'Europe dans le village de Rosia Montana (nord-ouest). Sa filiale Rosia Montana Gold Corporation (RMGC) attend encore un feu vert du ministère de l'Environnement roumain.

Les défenseurs de l'environnement et du patrimoine dénoncent ce projet, en raison de l'utilisation prévue d'une moyenne de 12 000 tonnes de cyanure par an et de la destruction partielle de galeries minières romaines.

Mais la compagnie répond qu'elle respectera toutes les réglementations européennes en matière d'environnement. De plus, elle insiste sur l'intérêt de son investissement de 1,7 milliard de dollars dans ce projet.

Radio-Canada.ca avec AFP