Mis à jour le: 20 février 2014 15:27 | par The Associated Press, thecanadianpress.com

Nigeria: des violences auraient fait 115 morts



BAMA, Nigeria - La plus récente attaque d'insurgés islamistes au Nigeria aurait fait au moins 115 morts en plus d'avoir rasé quelque 1500 bâtiments et détruit environ 400 véhicules, ont rapporté des témoins jeudi, alors qu'un chef local a accusé l'armée de craindre les extrémistes.

Assis au milieu des ruines fumantes de sa demeure, le shehu — ou roi — de la ville de Bama, Kyari Ibn Elkanemi, a accusé le gouvernement de Goodluck Jonathan de manquer de sérieux dans ses opérations pour stopper la montée de l'islamisme dans le nord-est du Nigeria. La zone où sévit la secte Boko Haram se limite à un sixième du pays et se trouve loin des champs pétrolières qui font du Nigeria le plus important producteur pétrolier de l'Afrique.

L'attaque de mercredi soir contre la ville de Bama est survenue au lendemain d'un avertissement lancé par le chef de Boko Haram dans lequel il prévenait les politiciens, leaders religieux et chefs de bande musulmans que ses hommes s'en prendraient à eux puisqu'ils tentaient d'instaurer un système démocratique et l'éducation à l'occidentale.

Dans une vidéo, Abubakar Shekau affirme, en s'adressant à ces musulmans, qu'il les tuerait parce que ce sont des «infidèles», ajoutant que quiconque instaure un système démocratique est son ennemi.

Les milliers de victimes qu'ont fait les hommes de Boko Haram au cours des quatre dernières années étaient pour la plupart des musulmans, et non des chrétiens. L'organisation terroriste tente de faire du Nigeria un État islamiste bien que plus de la moitié des 160 millions d'habitants soient de confession chrétienne.

Un commandant d'une milice de Bama, Akura Satomi, a affirmé que 98 hommes avaient été abattus, décapités ou brûlés pendant l'attaque. L'infirmier en chef de la clinique du village, Muhammadu Shuwa, a de son côté ajouté que 17 autres personnes avaient succombé à leurs blessures parmi les 200 patients qui y étaient traités.

Recherche de Image pour Nigeria: des violences auraient fait 115 morts sur Bing
Image
Précédent 1 de 1 Suivant
loading

Recommandés dernièrement

publicité