- Les expatriés libyens votent pour la première fois au Canada

Les Canadiens d'origine libyenne ont commencé à voter pour élire un gouvernement dans leur pays natal, une tâche qu'ils n'auraient jamais cru possible il y a seulement un an.

La première des cinq journées de scrutin a débuté mardi dans des bureaux de vote installés dans un aréna de l'ouest d'Ottawa.

Ces bureaux de scrutin accueilleront les 3000 à 3500 Canado-Libyens vivant au pays et qui sont inscrits sur les listes électorales.

Cette élection survient moins d'un an après le renversement du dictateur Mouammar Kadhafi par des combattants rebelles, aidés par les forces de l'OTAN. Des avions de chasse canadiens avaient pris part aux combats.

Le Dr Adel Esayed, directeur national du scrutin en sol canadien, faisait partie des premiers à voter lors de l'ouverture des bureaux de scrutin. Les larmes aux yeux, il a déclaré n'avoir jamais osé rêver d'un jour où des élections libres seraient organisées en Libye.

Le Canada fait partie d'un petit groupe de six pays où les Libyens expatriés peuvent voter pour choisir les occupants de la nouvelle Assemblée nationale, forte de 200 sièges.

Les autres pays sont les États-Unis, l'Allemagne, les Émirats arabes unis, la Jordanie et le Royaume-Uni.

Le scrutin en Libye même doit avoir lieu samedi.