L'Afrique du Sud célèbre l'anniversaire de Mandela

Nelson Mandela, Zesilo Hlongwane. Peter Morey / The Associated Press

JOHANNESBOURG, Afrique du Sud - Des millions d'écoliers sud-africains ont chanté en choeur mercredi matin en l'honneur de Nelson Mandela, donnant le coup d'envoi des célébrations du 94e anniversaire de l'ancien président sud-africain, icône de la lutte contre l'apartheid.

Selon les responsables de l'éducation, près de 12 millions d'élèves ont lancé les célébrations dès 8 h en chantant «Joyeux anniversaire», des écoles privées les plus riches aux petites écoles des villages éloignés.

Des millions d'autres Sud-Africains ont participé à la fête dans les bureaux, les autobus, les gares et sur la place Mandela, dans le quartier chic de Sandton, à Johannesbourg.

Nelson Mandela a passé la journée dans la calme avec sa famille et des amis dans son village de Qunu, dans le sud-est du pays, selon le porte-parole de la Fondation Nelson Mandela, Sello Hatang. Un caméraman d'AP Television a tourné des images où l'on voit l'ancien président tenir une flûte de champagne en compagnie de sa femme, Graça Machel, et de son ex-femme, Winnie Madikizela-Mandela.

Des citoyens ont déposé des fleurs devant la propriété de «Madiba», tandis que des villageois ont chanté, dansé et partagé un gâteau d'anniversaire. Les détenus de la prison du district ont fait leur part en effectuant des travaux d'entretien à l'école du village.

En l'honneur de l'anniversaire de Nelson Mandela, les communautés d'Afrique du Sud avaient été invitées à consacrer 67 minutes de la journée à des oeuvres caritatives et à des projets en faveur des démunis, soit une minute pour chacune des 67 années d'engagement public de l'ancien président.

L'Afrique du Sud s'est retrouvée virtuellement paralysée en début de journée, alors que des étrangers se saluaient dans la rue et que des enfants agitaient les mains en chantant «Nous t'aimons grand-père».

«Nelson Mandela a donné l'exemple en nous montrant que la réconciliation est possible», a déclaré Thakgalo Ditabe, une écolière de Johannesbourg âgée de 10 ans. Elle a affirmé qu'elle voulait que Nelson Mandela sache tout ce qu'il signifie pour elle.

Ntando Ntuli, âgé de 12 ans, a affirmé avec fierté: «C'est mon héros parce qu'il s'est battu pour nous. C'est une icône, le roi de l'Afrique».

Les voeux ont afflué du monde entier. Le président américain Barack Obama a notamment rendu hommage à celui qui «a changé le cours de l'histoire, transformé son pays, le continent et le monde».

Nelson Mandela est devenu le premier président noir d'Afrique du Sud en 1994, après avoir passé 27 ans en prison pour son combat contre le régime de l'apartheid. Il a reçu le prix Nobel de la paix pour ses efforts.