- Feux de forêt : Barack Obama arrive à Colorado Springs

Le président des États-Unis, Barack Obama, s'est rendu à Colorado Springs, vendredi après-midi, pour offrir son soutien moral à la population. Au cours de la dernière semaine, un incendie de forêt et de broussailles y a fait au moins un mort, détruit 347 maisons et forcé l'évacuation de 35 000 personnes.

M. Obama a déjà déclaré un état de « catastrophe majeure » dans deux comtés du Colorado, permettant au gouvernement fédéral de débloquer des fonds pour aider la région à se remettre sur pied. Les opérations de secours et de lutte contre les flammes ont déjà coûté 3,2 millions de dollars américains. L'incendie est le plus destructeur de l'histoire du Colorado et l'un des pires à frapper l'Ouest américain en plusieurs décennies.

Le corps d'une personne a été découvert dans les cendres d'une résidence incendiée. Une autre personne, qui habitait à la même adresse, est toujours portée disparue. Le chef de la police de Colorado Springs àffirme que moins de dix personnes demeurent introuvables.

L'amélioration des conditions météorologiques a permis aux pompiers de freiner la progression des flammes au cours de la nuit de jeudi à vendredi. L'incendie n'est toutefois maîtrisé que dans une proportion de 15 %. Le temps plus frais devrait permettre aux pompiers de faire des gains sur le feu. Les autorités ont également permis à certains résidents de regagner leur maison.

Les États-Unis sont aux prises avec un grand nombre d'incendies de forêt. Une quarantaine font rage dans une dizaine d'États de l'Ouest américain : Colorado, Montana, Wyoming, Utah, Idaho, Dakota du Sud, Arizona, Nouveau Mexique, Nevada et même Hawaï.

Radio-Canada.ca avec AFP, Associated Press et Reuters