- Chine : inondations meurtrières

Les pluies les plus abondantes à frapper Pékin en six décennies ont fait au moins dix victimes, en plus de submerger quantité de voitures et d'autobus.

Des tempêtes estivales ont tué dix autres personnes ailleurs en Chine, alors que le pays s'apprête à affronter d'autres pluies diluviennes, dimanche et lundi.

Samedi soir, la pluie a déraciné des arbres à Pékin. À l'est de la capitale, dans le district de Tongzhou, deux personnes sont mortes lorsque des toits se sont affaissés. Une personne a perdu la vie lorsqu'elle a été frappée par la foudre, et une quatrième s'est électrocutée au contact d'un fil électrique qui était tombé, a rapporté l'agence Xinhua (Chine Nouvelle).

Un homme est décédé à Pékin lorsque sa voiture est demeurée captive d'une grande quantité d'eau près du centre-ville, a indiqué le journal Beijing News.

Dimanche, le gouvernement chinois a prévenu la population que d'autres tempêtes déferleraient sur le nord-est du pays au cours des 24 prochaines heures. L'avertissement touchait également la ville portuaire de Tianjin, à l'est de Pékin, la Mongolie intérieure, au nord, les provinces du Sichuan et du Yunnan, au sud-ouest de la Chine, de même que celles du Guangdong et de Hainan, au sud-est du pays.

Chaque été, la saison des pluies cause des inondations et entraîne la mort de douzaines de personnes en Chine. Toutefois, les pluies abondantes qui frappent actuellement la ville de Pékin sont rares.

Samedi, le district de Fangshan, en banlieue de la capitale, a reçu 460 millimètres d'eau, brisant un record établi en 1951.

À l'aéroport de Pékin, 229 vols intérieurs et 14 vols internationaux ont dû être annulés et plusieurs autres ont été retardés, ont annoncé les autorités aéroportuaires. Selon le Beijing News, 80 000 voyageurs étaient bloqués à l'aéroport tard, samedi soir.

Par ailleurs, 14 500 personnes habitant divers quartiers de Pékin ont été évacuées, a rapporté l'agence Xinhua.


Associated Press