www.radio-canada.ca (© Copyright : © Société Radio-Canada. Tous droits réservés.)
Mis à jour le: 13 janvier 2013 11:12 | par Radio-Canada, www.radio-canada.ca

- Canadien condamné à mort au Montana: le système de libération critiqué



- Canadien condamné à mort au Montana: le système de libération critiqué

Le Conseil de libération conditionnelle du Montana qui s'est prononcé en défaveur de la clémence pour Ronald Smith, un Canadien dans le couloir de la mort, pourrait faire l'objet d'un examen pour avoir été trop dur envers les criminels.

Une motion déposée par le sénateur républicain de l'État, Terry Murphy, réclame la mise en examen du Montana Board of Pardons and Parole. Cela pourrait résulter en des limitations des pouvoirs du conseil, ou son éventuelle élimination.

Selon M. Murphy, un rapport déposé en 2011 par le conseil indique que 72 % des détenus de l'État étaient admissibles à une libération conditionnelle, et que 60 % d'entre eux ont vu leur requête refusée lors de leur première demande.

Dans une entrevue accordée à La Presse Canadienne, M. Murphy a dit croire que les membres du conseil disposaient de trop de pouvoir.

Le politicien soutient ne pas être en mesure d'expliquer le fait que bon nombre de criminels admissibles à une libération conditionnelle essuient un refus, à moins qu'il n'existe un désir de conserver autant de gens que possible au sein du système.

Aux dires de M. Murphy, une telle attitude coûte des millions de dollars aux contribuables.

Le représentant dit également trouver étrange que le conseil puisse ajouter des conditions aux prisonniers qui sont libérés, et ce en plus des restrictions imposées par un juge lors de la sentence.

Dans sa décision concernant Smith, le conseil n'a pas daigné expliquer la raison de son refus.

Smith, âgé de 55 ans, est en attente de son exécution depuis 30 ans pour les meurtres, en 1982, de Thomas Running Rabbit et d'Harvey Mad Man fils. Sa demande de clémence a été transférée au nouveau gouverneur, Steve Bullock, qui est entré en fonction la semaine dernière.

Quatre condamnés ont été exécutés au Montana depuis 1945.

La législature de l'État doit examiner, prochainement, un nouveau projet de loi pour abolir la peine de mort.

Associated Press

Recherche de Image pour - Canadien condamné à mort au Montana: le système de libération critiqué sur Bing
Image
Précédent 1 de 1 Suivant
loading

Recommandés dernièrement

publicité