Beverly Hills: deux morts retrouvés dans un hôtel

Matt Sayles / The Associated Press

BEVERLY HILLS, États-Unis - Deux personnes ont été retrouvées sans vie au chic hôtel Beverly Hilton, samedi, quelques heures à peine avant le début des Daytime Emmy Awards, a fait savoir la police.

Les enquêteurs croient qu'il pourrait s'agir d'une affaire de meurtre suivi d'un suicide. Les policiers avaient répondu à un appel relativement à des coups de feu, tard vendredi. Ils ont découvert les corps d'un homme et d'une femme tués par balle dans une chambre de l'hôtel, a précisé le lieutenant Mark Rosen de la police de Beverly Hills.

Les policiers n'ont pas donné d'autres détails sur les deux personnes, leur relation ni les circonstances entourant leur mort. Ils n'ont pas non plus fait de commentaires quant à un possible lien avec la cérémonie des Daytime Emmy Awards, qui récompense les émissions américaines diffusées en journée.

Les représentants du bureau du coroner doivent toujours enquêter, mais ont précisé que l'homme était âgé dans la fin soixantaine et la femme, dans la mi-cinquantaine.

Le luxueux hôtel avait également été le lieu de la mort de la chanteuse Whitney Houston, en février. Elle s'était noyée dans son bain quelques heures avant d'assister à une fête en vue des Grammy.

Une porte-parole de la chaîne HNL, Alison Rudnick, a mentionné que la 39e édition des Daytime Emmy Awards aurait bel et bien lieu à l'heure prévue. Le réseau télévisé de nouvelles assurera la retransmission en direct de la cérémonie.

Avant les incidents de vendredi, la ville de Beverly Hills n'avait connu que six cas de meurtre depuis 2008.

De tels affaires attirent souvent l'attention à l'échelle internationale, comme cela avait été le cas pour la mort d'une agente de publicité d'Hollywood, qui avait été abattue alors qu'elle se rendait en voiture à une première de film, en novembre 2010. Les autorités avaient indiqué que Ronni Chasen avait été tuée dans une affaire de cambriolage raté par un criminel s'étant plus tard enlevé la vie lorsqu'il avait été retracé par la police.