Le gorille Tatu alors âgé de quelques mois, au zoo de Prague le 7 août 2007

Le jardin zoologique de Prague, dont le gorille est l'animal emblématique, déplore la mort accidentelle de Tatu, un mâle de cinq ans dont la rare naissance en captivité avait été diffusée en mai 2007 en direct sur internet.

"Il s'agit de l'événement le plus tragique survenu au zoo de Prague depuis la crue centenaire qui en a ravagé une grande partie en août 2002", a reconnu le directeur du zoo, Miroslav Bobek.

L'animal s'est pendu accidentellement vendredi matin alors qu'il jouait dans un système de cordes installé au pavillon de gorilles. Les éleveurs se trouvaient au moment de l'accident dans une autre partie du pavillon, a expliqué le directeur, dans un communiqué.

Aussitôt alertés, les éleveurs n'ont pu procéder à des tentatives de réanimation, restées finalement vaines, qu'après avoir réussi à "séparer les autres membres du troupeau à l'aide d'une pompe à eau à pression".

"C'est surtout la femelle Kamba, membre la plus âgée du troupeau, qui refusait obstinément de se séparer de Tatu", lit-on dans le communiqué du zoo de Prague dont l'AFP a obtenu une copie.

Le zoo de Prague est à l'origine de nombreux projets en vue de sauvegarder cette espèce protégée. Il a notamment fourni des équipements aux gardiens de la réserve naturelle du Dja au Cameroun. Il gère aussi un site internet présentant des actualités sur les gorilles dans le monde et donne la possibilité d'envoyer des dons par SMS.

A la mi-août 2002, ce beau jardin zoologique situé au bord de la rivière Vltava avait déjà pleuré plusieurs de ses animaux, victimes des inondations sans précédent qui avaient alors déferlé sur la capitale tchèque, dont un gorille nommé Pong, noyé à l'intérieur du pavillon.

© 2012 AFP