Le parachutiste autrichien Felix Baumgartner dans un hélicoptère quelques minutes avant de sauter, le 28 janvier 2005

Le sportif de l'extrême autrichien Felix Baumgartner a réalisé un nouveau pas dans sa volonté de devenir le premier homme à franchir le mur du son en chute libre, en sautant en parachute mercredi d'une altitude de 29.456 m, son second test pour son projet fou, baptisé "Stratos", réalisé aux Etats-Unis, a-t-il annoncé sur son site en ligne.

Depuis une capsule accrochée à un ballon à hélium de près de 50 mètres de haut, Felix Baumgartner s'est jeté dans le vide depuis une altitude de 29.456 m. Le Salzbourgeois, âgé de 43 ans, a atterri quelques minutes plus tard dans le désert du Nouveau Mexique (Etats-Unis), à une trentaine de kilomètres de Roswell, après un saut à une vitesse maximum de 862 km/h.

Felix Baumgartner avait réalisé un premier saut à 21.600 m en mars, également au Nouveau-Mexique.

Le but de ces deux sauts était de réussir à passer la "limite Armstrong", aux alentours de 19.000 m d'altitude, où les fluides, dont le sang, commencent à s'évaporer, mettant en danger la vie d'un homme. Au-delà de cette altitude, la température est proche de -60 degrés Celsius.

Encore cette année, si possible en août, le sportif de l'extrême veut devenir le premier homme à passer le mur du son en chute libre et souhaite s'élancer d'une altitude de 36.576 m, une altitude encore jamais atteinte ni en ballon, ni par un parachutiste. Autre record visé, celui du saut en parachute en chute libre le plus long de l'histoire: environ cinq minutes et trente secondes.

Le record de saut en parachute en chute libre est détenu depuis 1960 par un ancien colonel de l'aviation américaine (US Air Force), Joe Kittinger, qui, à partir d'un ballon gonflé à l'hélium, avait sauté d'une altitude de 31.333 m. Aujourd'hui, Joe Kittinger fait partie de l'équipe de conseillers du sportif de l'extrême autrichien.

Avant le projet "Stratos", Felix Baumgartner s'était signalé par des sauts depuis le World Financial Center T101 à Taipeh (Taiwan) et depuis la statue du Christ rédempteur à Rio de Janeiro.

Felix Baumgartner est parrainé financièrement et techniquement par le groupe autrichien de boissons énergétiques Red Bull et son patron, le multi-millionnaire autrichien Dietrich Mateschitz, par ailleurs patron de l'écurie de Formule-1 Red Bull-Renault, qui compte dans ses rangs le champion du monde en titre, l'Allemand Sebastian Vettel.

© 2012 AFP