Le logo des Rolling Stones

La justice allemande a interdit vendredi à un homme de tatouer son cheval avec la langue des Rolling Stones, le logo emblématique du groupe de rock britannique, invoquant la loi sur la protection des animaux.

Un tribunal de Münster (ouest) a jugé que le tatouage des bêtes s'il n'était pas effectué à des fins d'identification était contraire à la loi sur la protection des animaux qui prévoit que des douleurs, souffrances et dommages ne doivent pas être infligés aux animaux sans raison valable.

Cet homme avait déjà tatoué sur la cuisse droite d'un poney un dessin de 15 cm représentant la langue des Stones, apparu pour la première fois en 1971 sur un album du groupe et qui a depuis fait le tour du monde.

© 2012 AFP