Un ordinateur portable

Le site web de Beuzeville (Eure, 3.100 habitants) a remporté le Craypion d'Or 2012, prix ironique et potache récompensant un site ou une création web "venue d'ailleurs, aux couleurs chatoyantes et au look qui pique les yeux", ont annoncé lundi les organisateurs.

Dans la droite ligne esthétique des premiers sites web, le site de Beuzeville (http://www.beuzeville.fr/), qui accueille les internautes par "le mot de Monsieur le Maire", remporte aussi la première place parmi les sites municipaux en compétition cette année.

Baptisé du nom de son créateur, ce concours du site internet le plus ringard est organisé "sans moquerie mais avec une franche sympathie". Un millier de sites ont été directement soumis au concours par les internautes. Les lauréats ont été désignés par le plus grand nombre de nominations.

"Une fois encore, nous avons été ravis de l'esprit des soumissions, toujours sympathiques, révélant chacune une facette du web français dont notre peuple, inventeur de l'avion Mirage, du Minitel et de la carte à puce, peut être fier", soulignent les organisateurs.

"Beuzeville, cité normande et son maire M. Jean-Pierre Flambard, montrent une fois de plus qu'une ville n'a pas à user de la sinistrose pour se rendre sympathique, ni aux logos alambiqués pour retenir les esprits", observe le secrétariat des Craypion d'Or.

Dans la catégorie site d'association, le lauréat est celui de l'Association des producteurs de lait indépendants (http://apli-nationale.org). Le Craypion 2012 du Patrimoine revient au site de l'Elevage de Yorkshire de Villardières (http://www.villardieres.com).

Le site de service public récompensé cette année est celui du Lycée Jean-Perrin de Lyon (http://www2.ac-lyon.fr/etab/lycees/lyc-69/lyjperrin). Le Craypion d'Or de la vidéo municipale récompense le Territoire de Thau (http://www.dailymotion.com/video/xe4qif_mon-territoire-de-thau_music).

Le prix 2012 de l'article de presse en ligne distingue le journal Le Dauphiné pour "Un castor mort, assommé par un arbre", récompensé particulièrement à cause de "ce regard acerbe et sans concessions sur une actualité souvent ignorée" (http://www.ledauphine.com/savoie/2011/03/01/un-castor-mort-assomme-par-un-arbre).

Enfin, le Craypion d'Or de l'Analyse politique a été décerné à Marie Roca pour son texte "Un de nos politiciens reptiliens?" (http://marie.roca.over-blog.com/article-28395003.html).

© 2012 AFP