La Grand-Place de Bruxelles couverte d'un tapis de fleurs, le 14 août 2012

La Grand-Place de Bruxelles, l'un des sites les plus visités de Belgique, s'est couverte d'un gigantesque tapis de fleurs aux couleurs des tissus de l'Afrique, un événement éphémère qui devrait comme tous les deux ans ravir plus de 100.000 touristes jusqu'à dimanche.

Cultivés en Belgique, quelque 600.000 bégonias coupés ont été amenés par cageots sur la "plus belle place du monde", où une centaine de bénévoles se sont appliqués mardi à les déposer en rangs serrés selon un dessin complexe inspiré des tissus d'Ethiopie, du Congo, du Nigeria, du Botswana et du Cameroun.

La grande tapisserie multicolore de 1.800 m2 (environ 75 mètres sur 25) a été inaugurée mardi soir. Elle est visible depuis les pavés de la Grand-Place ou, pour une meilleure vue, depuis les balcons de l'hôtel de ville (entrée 5 euros) jusqu'au dimanche 19 août.

L'événement, qui se déroule tous les deux ans depuis les années 1980, est celui qui "génère le plus de retombées médiatiques" pour Bruxelles, dont il donne une image "extraordinaire", s'est réjoui l'échevin (adjoint au maire) de Bruxelles chargé du Tourisme, Philippe Close.

"De nombreux touristes, tout au long de l'année, demandent où sont les fleurs", qui ne sont donc présentes que durant cinq jours, une fois tous les deux ans, explique encore Philippe Close, qui ajoute que les cartes postales de la Grand-Place recouvertes de son tapis de fleurs sont "les plus diffusées" de Bruxelles.

© 2012 AFP