L'immeuble de Royal Bank of Scotland à Londres, le 30 janvier 2012

Quelque 1.200 agences de Natwest, Royal Bank of Scotland et Ulster Bank, trois filiales du groupe RBS, ont ouvert exceptionnellement dimanche matin pour résoudre les retards induits par un bug informatique affectant des millions de clients.

Les trois filiales totalisent 15 millions de clients, dont "une large majorité ont été touchés" par les difficultés de paiement, a indiqué à l'AFP un porte-parole de RBS.

Le problème technique, qui a débuté jeudi, a été apparemment été causé par l'installation d'un nouveau logiciel de paiement. Des millions de clients n'ont pu retirer de l'argent. Le bug a aussi perturbé les virements automatiques permettant aux clients de payer factures et emprunts et a empêché les virements de salaires.

De nombreux clients ont réagi avec colère, notamment sur Twitter, craignant que les retards de paiements n'occasionnent des pénalités de la part des organismes de prêt qui n'ont pas été honorés à temps.

Stephen Hester, patron de RBS, s'est excusé publiquement auprès des clients dans un communiqué. "Je suis désolé pour les difficultés éprouvées par les gens", a indiqué M. Hester. "Notre priorité, et celle du groupe RBS tout entier, est de réparer ces problèmes et de revenir à la normale pour nos clients".

Le problème initial a été résolu mais le groupe bancaire n'a pas fini de résorber les retards dans les transactions.

© 2012 AFP