Un ferry quitte, le 31 août 2011, le port de Douvres, une ville du sud-est de l'Angleterre célèbre pour ses falaises blanches

Le Conservatoire National britannique lance une souscription en vue d'acquérir pour mieux la protéger la dernière portion des célèbres falaises de Douvres (sud-est de l'Angleterre) qui lui échappait encore.

Le National Trust, deuxième propriétaire foncier privé du Royaume-Uni après la Couronne, possède déjà huit kilomètres de la célèbre bande côtière crayeuse qui domine la Manche, et entend lever environ 1,5 million d'euros pour acquérir "le chaînon manquant" d'environ 1 mile (1,6 kilomètre).

"Les blanches falaises de Douvres" immortalisées dans d'inombrables chansons, poèmes, tableaux et photographies, accueillent chaque années des centaines de milliers de visiteurs.

"Si nous ne recueillons pas l'argent nécessaire, l'avenir des falaises blanches sera menacé", a fait valoir Fiona Reynolds, la directrice du National Trust qui s'est donné pour mission de protéger l'héritage culturel et les sites naturels du pays.

© 2012 AFP