Des moutons dans le sud de l'Afrique du Sud

Un éleveur sud-africain a équipé son troupeau de moutons de téléphones portables pour garder le contact avec ses bêtes et en finir avec les vols à répétition sur sa propriété de la grande banlieue du Cap (sud-ouest), a rapporté la presse mercredi.

"Quand ils courent, cela me donne un coup de téléphone disant +mouton 1+ ou +mouton 2+, et ainsi de suite. Comme ça au moins je sais où commencer à chercher car ma ferme fait 750 hectares", a expliqué au quotidien The Cape Times Erard Louw, selon lequel les voleurs de moutons sont la plaie des hivers au Cap.

Ils profitent de la nuit qui tombe plus tôt et de la brume pour agir.

"L'autre nuit, le téléphone a sonné. Je suis sorti, j'ai vérifié toutes les clôtures, car normalement ils les coupent et tout était normal. Mais le téléphone continuait de sonner, donc je savais qu'ils couraient. Finalement j'ai trouvé un autre endroit où la clôture avait été taillée", a raconté l'éleveur, installé à Durbanville.

Il a pris ces mesures après s'être fait voler 40 bêtes il y a dix jours, et en raison de l'impuissance de la police. Celle-ci s'explique, selon lui, soit par le fait que les policiers n'ont pas de véhicules pour se déplacer, soit parce qu'ils n'ont pas d'essence ou plus de pneus... car eux aussi ont été volés.

© 2012 AFP