- Une enveloppe au contenu suspect envoyée chez Amir Khadir

Une enveloppe au contenu suspect a été envoyée au domicile du coporte-parole de Québec solidaire et député de Mercier, Amir Khadir, jeudi, à Montréal.

Les policiers, les pompiers et les ambulanciers ont été appelés vers 12 h 30, puis dépêchés sur place. Un périmètre de sécurité a été mis en place, fermant la rue Saint-Hubert à la circulation entre la rue Marie-Anne et l'avenue du Mont-Royal, dans l'arrondissement du Plateau-Mont-Royal.

L'enveloppe sera analysée par le groupe d'intervention en matières dangereuses des pompiers de Montréal.

Ce sont les filles de M. Khadir qui ont fait la découverte et avisé les autorités. Elles ne présentent aucun symptôme, mais devront se soumettre à une procédure de décontamination, par mesure préventive.

La semaine dernière, les Forces armées révolutionnaires du Québec (FARQ) ont revendiqué des envois suspects à divers établissements et bureaux d'élus, dont ceux du premier ministre Jean Charest à Sherbrooke. Ces enveloppes, qui contenaient une poudre blanche, étaient des canulars.

Selon Laurent Gingras, du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), il est trop tôt pour établir un lien entre ces canulars et l'enveloppe reçue au domicile des Khadir.

L'attachée de presse de M. Khadir, Nika Deslauriers, affirme que ce n'est pas la première fois que son bureau fait face à des menaces. « Ça fait partie de la vie en politique, de recevoir des menaces, de l'intimidation. Je pense qu'il y a de l'intimidation des deux côtés depuis quelques semaines. »