- Un étudiant arrêté alors qu'il se rendait aux funérailles de sa soeur

La Sûreté du Québec a arreté un étudiant qui se rendait aux funérailles de sa soeur à Saguenay, lundi. L'avocate de Mathieu Girard a dénoncé vivement les circonstances de son arrestation, qui serait reliée à des méfaits perpétrés dans le réseau de transport en commun de Montréal.

Mathieu Girard, qui était en compagnie de sa mère et de son frère, a été intercepté sur l'autoroute 20 à la hauteur de Saint-Hyacinthe. Le Service de police de la ville de Montréal (SPVM) a confirmé l'arrestation, précisant qu'elle avait été faite à sa demande.

Le jeune homme de 19 ans doit rencontrer au cours des prochaines heures les enquêteurs du SPVM, qui décideront s'il sera libéré ou détenu en attendant la suite des procédures. Il devrait comparaître mardi au Palais de justice de Montréal.

En entrevue à La Presse canadienne, son avocate, Me Véronique Robert, a dénoncé un geste « complètement inhumain ».

Visiblement indignée par cette arrestation, Me Robert a indiqué que généralement pour ce type d'accusation, les policiers font signer au suspect une assignation à comparaître ou encore envoient une sommation par la poste. Elle soutient qu'il était facile de trouver son client et qu'il aurait pu être arrêté autrement.

Le porte-parole du SPVM, Yannick Ouimet, a toutefois précisé qu'aucun mandat d'arrestation n'avait été émis à l'endroit du suspect. Interrogé sur le fait qu'il se rendait aux funérailles de sa soeur, M. Ouimet a indiqué qu'il pouvait tout aussi bien être en train de fuir la justice.

Selon La Presse , le jeune homme aurait supplié les policiers de le libérer pour lui permettre d'y assister. La Sûreté du Québec n'a pas voulu commenter l'affaire, estimant qu'il s'agissait d'un dossier de la police montréalaise.

Radio-Canada.ca avec PC