Société - L'Église Unie du Canada a élu son premier chef spirituel ouvertement gai

Le révérend Gary Paterson de Vancouver a été élu premier modérateur ouvertement gai de l'Église Unie du Canada, une organisation protestante qui regroupe trois millions de fidèles canadiens.

Il a été choisi jeudi au cours du 41  Conseil général de l'Église qui a lieu du 11 au 18 août à Ottawa.

Gary Paterson est né au Yukon et a servi dans trois églises de la région de Vancouver.

Le chef spirituel de l'organisation protestante est élu pour trois ans et présidera aussi les réunions du conseil général de l'Église.

L'Église Unie du Canada admet les homosexuels comme pasteurs depuis 1988.

À son premier discours devant l'assemblée, Garry Paterson a parlé d'un important défi à relever.

Il a noté que l'Église était en danger et demandé à ses confrères et consoeurs de trouver de nouvelles façons de vivre leurs croyances.

Gary Paterson croit que ce combat reste à faire, mais souligne que celui du changement des mentalités a fait un grand bout de chemin.

Le révérend Paterson s'affiche comme gai depuis des décennies.

Il espère qu'une organisation chrétienne menée par une personne gaie donnera de l'espoir aux jeunes qui souffrent à cause de leur orientation sexuelle.

D'après un reportage de Catherine Marineau-Dufresne.