- Pauline Marois : un message à saveur politique pour la fête nationale

Le Parti québécois a mis en ligne, mardi sur son site web, un message de Pauline Marois à l'occasion de la fête nationale des Québécois. Si elle y incite la population à célébrer avec fierté et en grand nombre la fête nationale, dimanche, le message qu'elle y lance est très politique.

Mme Marois commence son allocution en rappelant les événements « exceptionnels » survenus au Québec au cours des derniers mois qui « nous ont bousculés, divisés, entre les générations, jusque dans nos familles ».

Mme Marois affirme que les jeunes « nous ont rappelé que le monde change », et que les Québécois se questionnent sur leur avenir et leurs valeurs collectives.

Après cette mise en contexte, elle lance son message politique. « La population québécoise a soif de justice, de démocratie. Ils [les Québécois] veulent des dirigeants intègres, qui ont une véritable vision à leur proposer », déclare-t-elle.

Ses propos prennent ensuite une teinte souverainiste : « Je veux bâtir avec vous une nation fière de ses dirigeants, fière de son histoire, fière de sa culture, fière de sa langue. Une nation d'Amérique fière de sa différence ».

À la fin de son message, elle cite des paroles de la chanson Le tour de l'île , de Félix Leclerc. « Et à la fin de l'été, après ce bel été québécois, nous pourrons nous dire, avec les mots de Félix Leclerc, les fruits sont mûrs dans les vergers de mon pays », dit-elle. Plusieurs y voient une allusion à la tenue de possibles élections, que le Parti québécois aimerait bien voir arriver à la fin de l'été.

Pauline Marois veut se montrer rassembleuse

Dans son allocution, la chef péquiste s'adresse aux Québécois à partir de son bureau à l'Assemblée nationale, drapeau du Québec bien en vue.

Selon le chef de bureau de Radio-Canada à Québec, Sébastien Bovet, Pauline Marois se présente dans cette vidéo comme « première ministrable ». Il estime que la chef de l'opposition officielle à Québec veut se montrer rassembleuse, en opposition au gouvernement Charest, qu'elle accuse de diviser les Québécois.

Mme Marois n'arbore pas le carré rouge dans ce message, ce que relèvent d'ailleurs plusieurs internautes dans les commentaires accompagnant la vidéo sur le site YouTube. « Elle veut donner l'impression qu'elle s'adresse à tous les Québécois », analyse Sébastien Bovet.

Pas une réponse à la publicité de Charest

Bien que cette vidéo soit mise en ligne à peine deux jours après le lancement d'une publicité du Parti libéral mettant en vedette Jean Charest, il ne s'agit pas d'une vidéo créée en réponse au message du premier ministre.

La Parti québécois confirme que la publicité a été tournée le 8 juin dernier, à Québec.