- Gai Écoute crée un registre des actes homophobes

Un registre des actes homophobes a été mis sur pied par l'organisme Gai Écoute afin de recueillir, de manière anonyme et confidentielle, les témoignages de gestes d'intimidation à l'égard des personnes homosexuelles.

Les victimes, ou les témoins, pourront désormais soumettre leurs déclarations par téléphone, par courriel, par clavardage, par la poste ou par un formulaire Web disponible sur le site Internet de Gai Écoute. L'organisme soutient que l'anonymat de l'expéditeur est assuré.

Pour le président de Gai Écoute, Laurent McCutcheon, ce vaste répertoire des actes de discrimination est une première à l'échelle internationale.

Selon M. McCutcheon, les dénonciations sont actuellement trop peu nombreuses parce que les victimes ne souhaitent pas être identifiées. L'objectif du registre est de permettre de dresser un portrait réel de la situation et surtout, de rompre le silence.

Au bout d'un certain temps, les partenaires qui collaborent à cette initiative espèrent avoir des informations supplémentaires pour formuler des recommandations.

Les gestes homophobes vont des différents types de violence (physique, verbal, intimidation, harcèlement) aux graffitis offensants, aux abus et moqueries ou même en lien avec une couverture médiatique inappropriée.