www.radio-canada.ca (© Copyright : © Société Radio-Canada. Tous droits réservés.)
Mis à jour le: 23 septembre 2012 01:39 | par Radio-Canada, www.radio-canada.ca

- Avalanche au Népal : un cardiologue québécois porté disparu



- Avalanche au Népal : un cardiologue québécois porté disparu

Le cardiologue québécois Dominique Ouimet est porté disparu dans une avalanche survenue dimanche sur le mont Manaslu, au Népal.

L'avalanche, qui a touché un groupe d'alpinistes duquel fait partie le Dr Ouimet, a fait au moins neuf morts et six disparus, selon la police népalaise. Une dizaine de personnes auraient par ailleurs survécu et été secourues.

Un guide travaillant pour l'organisation responsable de l'expédition et la soeur du cardiologue, Isabelle Ouimet, ont confirmé que le cardiologue était pour l'instant porté disparu.

En entrevue à RDI, Isabelle Ouimet a affirmé qu'au départ, elle ne savait pas que l'équipe de son frère avait été touchée par l'avalanche, plusieurs groupes se trouvant simultanément sur la montagne. « Dans leur équipe, un des guides est décédé et un autre a été emmené à l'hôpital », a-t-elle raconté.

Selon Mme Ouimet, son frère était rendu au camp numéro trois du mont Manaslu. « Les tentes semble-t-il, sont disparues, parce que l'avalanche y a passé », a-t-elle précisé.

Les recherches sont présentement suspendues pour la nuit. Des équipes de secouristes doivent toutefois reprendre les recherches et partir du camp 1 à l'aube, a expliqué la soeur du disparu.

Le Dr Ouimet menait cette expédition avec le groupe Expés.com en compagnie de plusieurs Européens. Il le faisait à la fois par passion personnelle et dans le but d'amasser des fonds pour la Fondation de l'Hôpital régional de Saint-Jérôme.

Le Dr Dominique Ouimet, cardiologue à l'Hôpital régional de Saint-Jérôme, a parlé de sa participation à l'expédition plus tôt cette semaine à l'émission C'est bien meilleur le matin .

Le Dr Dominique Ouimet est un passionné d'alpinisme. Il en est à sa 9e expédition en 8 ans. Il avait atteint son record d'ascension cet été en Bolivie, soit 6500 mètres. Il voulait le battre avec l'ascension du mont Manaslu, le huitième plus haut sommet du monde avec ses 8156 mètres.

Avec cette expédition, le Dr Ouimet voulait amasser 25 000 dollars pour l'achat d'appareils servant à diagnostiquer les problèmes d'arythmie cardiaque.

Un Canadien parmi les survivants

Selon la CBC, Greg Hill, un Canadien de Revelstoke, en Colombie-Britannique, a survécu à l'avalanche.

Au total, d'après Bahadur Kuwar, de la police népalaise, dix personnes ont survécu à l'avalanche, mais beaucoup ont été blessés et étaient héliportés vers des hôpitaux.

Il a précisé que les corps d'un guide népalais et d'un ressortissant allemand avaient été retrouvés, et que les pilotes des hélicoptères de secours avaient repéré sept autres corps.

Selon un pilote faisant partie des secours, Pasang, qui n'utilise qu'un seul nom, trois Français et deux Allemands blessés ont été transportés à Katmandou. Il a ajouté que les secours tentaient également de ramener les corps des victimes au camp de base. Les identités des victimes étaient encore en cours de vérification.

L'avalanche a frappé le campement du groupe situé à 7000 mètres alors qu'ils se préparaient pour l'ascension du sommet qui culmine à 8156 mètres.

Radio-Canada.ca avec Associated Press

Recherche de Image pour - Avalanche au Népal : un cardiologue québécois porté disparu sur Bing
Image
Précédent 1 de 1 Suivant
loading

Recommandés dernièrement