- Égypte : incertitudes sur l'état de santé d'Hosni Moubarak

L'ancien président égyptien Hosni Moubarak, âgé de 84 ans, est dans le coma et sous respiration artificielle, ont déclaré mardi des responsables militaires, démentant la mort de l'ex-homme fort d'Égypte annoncée plus tôt.

M. Moubarak « est dans le coma et les médecins tentent de le ranimer », a dit une source médiale à l'Agence France-Presse. « Il a été mis sur appareil respiratoire », a-t-elle ajouté.

L'agence officielle égyptienne Mena, rapportait plus tôt la mort Hosni Moubarak après son transfert dans un hôpital militaire de la banlieue du Caire. « Son coeur a arrêté de battre et il a été soumis à un défibrillateur plus d'une fois, mais il n'a pas réagi », avait indiqué l'agence.

En après-midi, des sources proches des services de sécurité déclaraient que Moubarak, qui est resté au pouvoir pendant près de 30 ans, de la fin 1981 au début 2011, avait été victime d'une crise cardiaque et d'une attaque cérébrale qui l'avaient plongé dans le coma, et que, de ce fait, il devait être héliporté de sa prison vers un hôpital militaire mieux équipé.

L'ex-président égyptien a connu de sérieux ennuis de santé depuis qu'il a été contraint de quitter le pouvoir en février 2011, à la suite du soulèvement contre son régime.

Il a été interné à l'aile médicalisée de la prison Torah depuis qu'une peine de réclusion à perpétuité a été prononcée contre lui le 2 juin pour son rôle dans la mort de manifestants au cours de la « révolution du Nil » au début 2011.

Cette nouvelle sur l'état de santé de l'ex-président est survenue au moment où une foule compacte se pressait place Tahrir, au Caire. Les partisans de Mohamed Morsi, le candidat des Frères musulmans, avaient appelé à une grande manifestation mardi soir contre le « coup constitutionnel » des militaires, qui se sont octroyés de vastes prérogatives leur permettant de rester aux commandes quelle que soit l'issue de l'élection présidentielle.

Les deux candidats au second tour des élections présidentielles en Égypte, Mohamed Morsi et Ahmad Chafic, dernier premier ministre du président Hosni Moubarak, revendiquent chacun la victoire.

Les résultats officiels doivent être dévoilés jeudi par la commission électorale.

Radio-Canada.ca avec AFP et Reuters