La Bourse de Toronto clôture en hausse

TSX. CHRIS YOUNG / La Presse Canadienne

TORONTO - La Bourse de Toronto a clôturé la séance de mercredi en faible hausse, soutenue par la hausse des prix du pétrole et du cuivre, de nouveaux signes de lente reprise du marché de l'habitation et de solides résultats trimestriels d'entreprises aux États-Unis.

Mais le parquet a été retenu par la glissade des titres aurifères, le cours du lingot ayant chuté pour une troisième journée de suite.

L'indice composé S&P/TSX a avancé de 7,96 points pour terminer avec 11 579,15 points.

Une transaction d'envergure a retenu l'attention des investisseurs. Cogeco câble (TSX:CCA) a annoncé le rachat de l'opérateur américain Atlantic Broadband pour 1,36 milliard $. Cette première entrée du quatrième câblodistributeur canadien en sol américain a cependant semblé effrayer le marché et l'action de Cogeco a retraité de 6,60 $, soit 14,8 pour cent, à 37,90 $.

Le dollar canadien s'est apprécié de 0,18 cent US à 98,94 cents US.

La Bourse de croissance TSXV a quant à elle avancé de 5,59 points à 1182,34 points.

Les marchés américains ont aussi progressé, encouragés par des données montant que les mises en chantier de maisons et appartements ont atteint en juin leur plus haut niveau en près de quatre ans aux États-Unis.

La moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a grimpé de 103,16 points à 12 908,7 points, les investisseurs ayant aussi réagi avec enthousiasme aux résultats financiers du spécialiste des puces informatiques Intel et du fabricant Honeywell. L'indice composé du Nasdaq a avancé de 32,56 points à 2942,6 points, tandis que l'indice élargi S&P 500 a pris 9,11 points à 1372,78 points.

Par ailleurs, une étude de la Réserve fédérale des États-Unis a révélé que l'économie américaine avait progressé de façon modeste en juin et au début de juillet, mais que la croissance et l'emploi avait ralenti dans plusieurs parties du pays.

Dans le cadre de ce sondage, trois des 12 districts bancaires de la Fed — New York, Philadelphie et Cleveland — ont fait état d'une croissance plus faible. Un quatrième, Richmond, a indiqué que l'activité économique avait été mitigée.

Le président de la Fed, Ben Bernanke, a pour sa part indiqué, plus tôt mercredi, devant un comité sénatorial, que malgré le ralentissement des conditions économiques, il ne s'attendait pas à ce que l'économie américaine ne tombe dans une nouvelle récession.

À Toronto, le groupe des métaux de base a grimpé de 1,33 pour cent, le cours du cuivre ayant pris 2 cents US à 3,47 $ US la livre. L'action d'Ivanhoe Mines (TSX:IVN) s'est appréciée de 56 cents à 8,84 $, tandis que celle de Thompson Creek Metals (TSX:TCM) s'est adjugée 7 cents à 2,63 $.

Les meilleurs résultats que prévu d'Intel ont stimulé le secteur des technologies, qui a pris 0,6 pour cent. L'action du Groupe CGI (TSX:GIB.A) a grimpé de 33 cents à 23,99 $, tandis que celle d'Open Text (TSX:OTC) s'est emparée de 70 cents à 48,16 $.

Le secteur des biens de consommation courante a gagné 0,68 pour cent, le titre d'Alimentation Couche-Tard (TSX:ATD.B) ayant progressé de 45 cents à 48,37 $ après que la chaîne de dépanneurs eut annoncé l'acquisition de 27 emplacements dans l'État de Washington par l'entremise de sa division Circle K. La valeur de la transaction est restée confidentielle.

Le secteur de l'énergie a avancé de 0,3 pour cent, le cours du pétrole brut ayant gagné 65 cents US à 89,87 $ US, un sommet de sept semaines à la Bourse des matières premières de New York. À Toronto, l'action de Canadian Natural Resources (TSX:CNQ) a grimpé de 76 cents à 28,07 $.

Les actions du secteur de la finance ont aussi connu une bonne journée. Le titre de la Banque Scotia (TSX:BNS) a notamment avancé de 24 cents à 52,29 $.

Le secteur aurifère a été la plus faible composante de la journée, avec un déclin de 1,77 pour cent. Le prix de l'or a effacé 18,70 $ US à 1570,80 $ US l'once à New York. L'action de Goldcorp (TSX:G) a rendu 1,24 $ à 32,86 $, tandis que celle de Barrick Gold (TSX:ABX) a cédé 42 cents à 34,66 $.