La fusillade n'effraie pas les cinéphiles

Barry Gutierrez / The Associated Press

TORONTO - La fusillade survenue lors d'une représentation du plus récent film de la série Batman, vendredi au Colorado, ne semble pas avoir refroidi l'ardeur des cinéphiles canadiens, cette fin de semaine, bien que certaines grandes chaînes de salles de cinéma aient décidé de prendre certaines précautions additionnelles.

Des policiers de trois divisions du centre-ville torontois ont indiqué que la présence des autorités ne serait pas accrue samedi dans les salles de cinéma.

Toutefois, les responsables de salles ont augmenté la sécurité et à certains endroits, on interdisait même l'accès aux gens vêtus de costumes de super-héros.

Ryan Noonan, un porte-parole des cinémas AMC, a expliqué dans un courriel que la compagnie n'accueillerait pas les clients dont le costume pourrait incommoder d'autres cinéphiles, et interdirait le port de masques ou de fausses armes à l'intérieur de ses édifices.

De son côté, un porte-parole de Cineplex Entertainment a dit croire que la tuerie de vendredi était un incident isolé, mais que certaines mesures de sécurité allaient tout de même être mises en place pour les prochaines représentations, sans en dire davantage.

Les amateurs de cinéma attendaient depuis longtemps la sortie en salles de «The Dark Knight Rises», avant la fusillade ayant fait 12 morts et 58 blessés dans un cinéma d'Aurora, au Colorado. Le long métrage devait démarrer en lion lors de sa première fin de semaine à l'affiche, mais les rapports sur les revenus ont été retardés jusqu'à lundi.

Sony, Fox, Disney, Universal et Lionsgate ont annoncé samedi qu'ils imitaient le distributeur de «The Dark Knight Rises», Warner Bros., en ne publiant pas leurs données sur le box-office de la fin de semaine, en respect pour les victimes et leurs familles.

Des employés d'un cinéma du centre-ville de Toronto ont cependant indiqué qu'il y avait foule vendredi soir, et que «The Dark Knight Rises» avait fait salle comble. Certains spectateurs s'inquiétaient néanmoins des fusillades se déroulant dans les endroits publics.

«Il y a de moins en moins d'endroits sûrs pour les citoyens, a déclaré Madeleine Adam. Je crois qu'il est horrible que des personnes innocentes ne puissent même plus passer du bon temps au cinéma.»

Selon Byron Mann, qui prévoyait aller voir «The Dark Knight Rises» samedi soir, le genre d'événement tragique survenu à Aurora peut se dérouler partout. Il estime, en fait, qu'il est important d'empêcher que ce type de tragédie ne se reproduise, et il suggère de resserrer le contrôle sur les armes à feu.