Alec Baldwin aurait frappé un photographe

Alec Baldwin. Marcio Sanchez / The Associated Press

NEW YORK, États-Unis - Le photographe d'un journal new-yorkais affirme avoir été frappé par Alec Baldwin à l'extérieur d'un bureau administrant des permis de mariage.

Le photographe a porté plainte auprès de la police, mardi. Aucune accusation n'a été portée et l'acteur nie vigoureusement avoir frappé qui que ce soit.

Le photographe du Daily News, Marcus Santos, affirme que Baldwin est devenu enragé lorsque des photographes ont pris des photos de lui et de sa fiancée, Hilaria Thomas, à l'extérieur du bureau de Manhattan où sont émis des permis de mariage.

«Je savais qu'il allait m'attaquer, a raconté Santos au journal. J'ai reculé et il a continué d'avancer.» Il affirme que l'acteur l'a poussé avant de le frapper «une fois, au menton».

Un communiqué publié mardi par le relationniste de Baldwin accuse plutôt le photographe d'avoir été l'agresseur.

Au moment où Baldwin et sa fiancée quittaient les lieux, une personne «marchant devant Alec s'est placée pour cacher la vue à un photographe qui tentait de photographier le couple de manière agressive», peut-on lire dans le communiqué. «Le photographe était clairement frustré. Il a poussé le passant et agressé Alec avec sa caméra. Aucun coup n'a été porté et tout contact physique n'a servi qu'à défendre Alec.»

Des photos publiées sur le site du journal semblent montrer Baldwin poussant le photographe.

Une porte-parole de la police de New York a confirmé que l'allégation était sous enquête.

Sur Twitter, l'acteur a écrit mardi: «Un "photographe" m'a presque frappé au visage avec sa caméra ce matin.»