Mis à jour le: 28 décembre 2012 11:45 | par Radio-Canada
Des chutes de neige records

Un lendemain de tempête difficile par endroits



Un lendemain de tempête difficile par endroits (© Abdou Raman Yaya)
Suivant
Précédent
Précédent
  • Un lendemain de tempête difficile par endroits (© Abdou Raman Yaya)
  • Opération déneigement (© Archives)
  • Tempête de neige (© Graham Hugues/La Presse Canadienne)
  • Tempête de neige (© La Presse Canadienne)
  • Tempête de neige (© Lee Brown/La Presse Canadienne)
  • Tempête de neige (© Lee Brown/La Presse Canadienne)
  • Tempête de neige (© Graham Hugues/La Presse Canadienne)
  • Tempête de neige (© Graham Hugues/La Presse Canadienne)
Suivant
Abdou Raman YayaAfficher les vignettes
Précédent1 de 18Suivant
Partagez cette galerie

L'est du pays a été enseveli sous la neige, ce qui complique les déplacements, notamment en raison des vents et de la pluie verglaçante dans certaines régions. Des avertissements météorologiques sont toujours en vigueur en Gaspésie, sur la Côte-Nord et à Terre-Neuve-et-Labrador.

Jeudi, de nombreux records de précipitations ont été approchés ou battus au Québec. Entre 20 et 60 cm de neige sont tombés sur l'Ontario et le Québec en 24 heures. À Montréal, 45 cm de neige sont tombés, un record pour une seule journée, 2 cm de plus que le record établi en 1971. Longueuil, au sud de la métropole, a reçu 50 cm de neige. 60 cm recouvrent certaines villes de la vallée du Richelieu. En Estrie, 50 cm de neige sont tombés par endroits.

Avant le Québec, la tempête avait laissé 19 centimètres de neige dans la grande région d'Ottawa et dans l'Est ontarien, un record également pour un 27 décembre.

La tempête se déplace vers l'est du Québec et les provinces de l'Atlantique. Les vents forts, avec des rafales pouvant dépasser 80 km/h, causent de la poudrerie à certains endroits, ce qui risque de compliquer la circulation. Jusqu'à 30 cm de neige sont attendus dans le Bas-Saint-Laurent et en Gaspésie et 40 cm au Nouveau-Brunswick, où la neige laisse la place à la pluie.

Aux Îles-de-la-Madeleine, la neige devrait également se transformer en pluie. Même scénario sur la Nouvelle-Écosse, où la neige cède sa place à la pluie, malgré quelques précipitations de grésil sur le nord de la province. Les vents souffleront jusqu'à 90 km/h le long de certaines régions de la côte atlantique de la péninsule de la Nouvelle-Écosse.

Conditions routières difficiles

Ces fortes précipitations ont rendu les conditions routières difficiles, particulièrement dans la grande région de Montréal. La plupart des routes sont encore enneigées ou glissantes. Malgré les avertissements lancés tout au long de la journée, les autorités ont enregistré plusieurs accidents et sorties de route.

À Montréal, le déneigement de la métropole nécessitera plusieurs jours de travail. Les opérations de chargement a commencé vendredi.

Transports perturbés

Jeudi, plusieurs autobus de la Société de transport de Montréal ont été immobilisés en raison de la neige qui s'est accumulée sur la chaussée.

À Laval, un centre de coordination des mesures d'urgence a également été mis sur pied. La Société de transport a quant à elle décidé de retirer tous ses véhicules de la route pendant plusieurs heures dans l'après-midi.

La tempête a par ailleurs cloué au sol des centaines d'avions. À l'aéroport Pierre-Elliott-Trudeau, à Montréal, 220 des 550 vols ont été annulés, jeudi, en plus de tous ceux qui ont été retardés. L'aéroport a même été fermé durant 20 minutes. L'horaire des vols de l'aéroport Jean-Lesage de Québec est aussi victime de l'importante accumulation de neige et des vents.

Recherche de Image pour Un lendemain de tempête difficile par endroits sur Bing
Image
Précédent 1 de 1 Suivant
loading

Recommandés dernièrement